Mes 3 drogues du moment

Je ne sais pas vous, mais moi, quand j’aime quelque chose, j’ai tendance à ne plus penser qu’à ça.

Je peux écouter une chanson en boucle toute la soirée.

Je peux passer un week-end entier à lire un livre.

Je peux passer des journées torturée par l’envie d’aller lire des choses sur Internet sur une série (au risque de me faire poiler !) et passer l’intégralité de mes soirées à regarder plusieurs épisodes d’affilée de cette série.

Je peux avoir envie de mettre tous les jours un nouveau haut ou un nouveau foulard dont je suis tombée amoureuse (mais je ne le fais pas).

Bref, je suis vite addicte, et voici mes 3 drogues du moment.

Un légume : le potimarron

Ça y est, comme je vous le disais dans mon précédent article, l’automne est là. L’automne est synonyme de beaucoup de choses : les arbres qui changent de couleur, les feuilles qui commencent à tomber, les plaids qui reprennent leur place sur le canapé. Mais surtout, l’automne sonne le retour des courges dans nos assiettes et en particulier, le retour des potimarrons.

Mes 5 drogues du moment potimarron

J’adore le potimarron, je trouve ça absolument délicieux. Et s’il n’était pas aussi difficile à éplucher et à couper, je l’élirai sans hésitation légume le plus génial de la terre.

En fait, je crois que le l’élirai quand même sans hésitation car je ne vois pas quel autre légume pourrait prendre sa place. J’aime le potimarron sous toutes ses formes : en velouté, en gratin, en purée, en tranches, rôti au four, etc. Avec ou sans fromage. Nature ou avec des épices. J’aime le potimarron inconditionnellement, et je crois bien que c’est bien le seul légume dont je peux dire ça.

En ce moment, après un an de séparation, ma cuisine tourne donc essentiellement autour du potimarron.

Mes 5 drogues du moment potimarron coupé

(Mais l’avantage, c’est que plein de belles recettes sont à venir sur le blog).

Une série : Doctor Who

Je ne sais pas comment j’ai pu passer à côté de cette série aussi longtemps, mais je n’ai commencé à regarder Doctor Who qu’il y a deux ans.

J’ai pris la série au gré des rediffusions sauvages de France 4, je suis tombée amoureuse du 11ème Docteur, d’Amy, de Rory, et surtout de River Song, et après avoir longtemps (très longtemps) tergiversé à regarder le reste de la série, avec ces docteurs inconnus et ces compagnons qui osaient n’être ni Amy, ni Rory, ni River Song, j’ai fini par me décider à reprendre la série depuis le début.

Grâce à mon abonnement Netflix (ou à cause ?), je fais depuis quelques semaines un marathon Doctor Who (et Torchwood, parce que Jack Harkness quoi). Oui, Netflix est vraiment nocif pour les addictions aux séries.

Et après avoir détesté puis adoré chaque Docteur, je me prépare à découvrir, pour la première fois, le 12ème Docteur. Pour le moment, je ne l’aime pas (oh, surprise). Mais je sais déjà que je vais finir par l’adorer.

Bref, je suis une whovian, et je l’assume.

Mes 5 drogues du moment docteur who

(Une whovian qui boit du thé vert, ça va de soi).

Une chanson : le mash-up summer 2015 de L.E.J. (et par extension, L.E.J.)

L.E.J est un trio d’amies d’enfance qui partagent une même passion : la musique. Alors je sais bien, il paraît que le net ne parle que d’elles depuis quelques mois, mais j’étais complètement passée à côté.

Et depuis que j’ai découvert leur mash-up summer 2015, je n’écoute plus que ça.

Parce que ça concilie tout ce que j’aime dans une chanson :

  • c’est un concentré de chansons que j’aime
  • et aussi de chansons que je n’aime pas, mais que j’aime dans ce mash-up
  • c’est quasi-accapela ET c’est cool quand même
  • ça donne envie de chanter à fond dans sa voiture
  • ça donne envie de chanter à fond dans sa voiture ET de taper en rythme sur son volant.
  • il y a du violoncelle

Franchement, que demander de plus à une chanson ?

(Et sans surprise, j’ai écrit cet article en écoutant cette chanson en boucle).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge