Comment réduire sa consommation de produits issus des animaux en cuisine – Partie 2

Alors, est-ce que vous avez fait le plein de laits végétaux et de crèmes végétales dans vos placards ?

J’espère que mon précédent article vous aura donné envie de réduire un peu votre consommation de produits issus des animaux en cuisine et que vous avez vu que ça n’était pas si compliqué que ça à réaliser.

Voici donc la suite des astuces, en commençant peut-être par la plus évidente, remplacer la viande et le poisson eux-mêmes.

Comment remplacer les produits issus des animaux en cuisine Partie 2

Remplacer les protéines animales par des protéines végétales

Dans la vie, il n’y a pas que la viande ou le poisson. La nature est bien faite et nous pouvons trouver un autre type de protéines tout aussi valable que les protéines animales : les protéines végétales.

Les protéines végétales se trouvent essentiellement dans les aliments suivants :

  • les légumineuses : soja, quinoa, lentilles, pois chiches, fèves, haricots secs, etc.
  • les céréales : blé, riz, orge, millet, sarrasin, avoine, boulgour, etc.
  • les oléagineux : amandes, noisettes, toutes les noix (de cajou, de pécan, de macadamia), etc.

Parmi les légumineuses, le soja (et donc le tofu) ainsi que le quinoa sont considérés comme des substituts parfaits aux protéines animales car leur composition en acides animés essentiels est quasiment similaire à celle de la viande.

Remplacer les oeufs par… tout un tas de choses

Je pourrais bien vous donner quelques astuces pour remplacer les oeufs en cuisine, mais pour ce vaste sujet je vais plutôt laisser la place à Antigone XXI qui a fait un article ultra-complet avec de très nombreuses astuces pour remplacer les oeufs en pâtisserie et dans la cuisine de tous les jours.

Je n’ai pas testé toutes ces astuces, mais je vous écris en mangeant des cookies 100% végétaliens, faits avec des graines de chia à la place des oeufs et ils sont dé-li-cieux (la recette bientôt sur le blog).

Remplacer le beurre par de l’huile végétale, de la margarine ou des purées d’oléagineux

En fonction de l’utilisation du beurre, plusieurs alternatives sont possibles.

  • Pour faire des tartines

Il y a beaucoup de choses très sympas à étaler sur une tartine (confiture, pâtes à tartiner, purée d’oléagineux, etc.) mais si vous aimez les tartines beurrées, la seule alternative végétale sera de faire des tartines de margarine. Attention au choix de la margarine pour une alternative 100% végétale car même dans les margarines dites « sans lactose », on trouve souvent des « mono et diglycérides d’acides gras » qui peuvent être issus de graisses animales. J’ai donc mené ma petite enquête et d’après mes sources, seule la margarine bio de la marque St Hubert ne contient aucune trace de produits laitiers. MAIS, elle contient, de l’huile de palme.

Pour une alternative satisfaisante à tout point de vue, mais qui demande un peu plus de travail, voici une recette de margarine végétalienne sans huile de palme.

  • Pour la cuisson

Pour remplacer le beurre pour la cuisson, rien de plus simple, il suffit d’utiliser de l’huile d’olive. Bien plus saine que le beurre, l’huile d’olive est parfaite pour la cuisson puisqu’elle supporte bien d’être chauffée, ce qui n’est pas le cas de toutes les huiles végétales.

Pour un rendu plus proche du beurre (par exemple dans une purée) la margarine végétale est aussi une bonne option de remplacement.

  • Pour adapter facilement une recette

Quand je cherche à adapter une recette qui contient du beurre sans trop de difficulté, je fais simple : je remplace purement et simplement le beurre par de l’huile végétale. Pour les quantités, je mets le même poids d’huile végétale que ce que la recette indique pour le beurre.

En général, là aussi j’utilise de l’huile d’olive car c’est ce que j’ai le plus souvent dans mes placards. J’utilise l’huile d’olive même pour les recettes sucrées, comme les crêpes ou les cookies, et le résultat est parfait. Si l’huile d’olive se sent beaucoup dans la pâte cru, le goût et l’odeur disparaissent presque complètement à la cuisson et ne laissent qu’un très léger parfum qui est très agréable même dans une recette sucrée.

  • Pour donner du goût

J’ai un gros faible pour les purées d’oléagineux (purée d’amande, de noisette ou de noix de cajou) en pâtisserie.

Je n’en consommais jamais avant et je n’en mange que très rarement en tartines sur du pain, mais par contre j’adore utiliser les purées d’oléagineux en pâtisserie. Elles remplacent parfaitement la matière grasse et elles parfument très agréablement les crêpes, pancakes, muffins et autres cakes.

La plupart des recettes végétaliennes en pâtisserie sont réalisées avec des purées d’oléagineux et sont très savoureuses. Mais il est aussi possible d’adapter une recette classique en remplaçant le beurre par une purée d’amande ou de noisette (ou n’importe quelle autre purée d’oléagineux).

Comme pour l’huile végétale, on utilise la même quantité de purée d’oléagineux que celle prévue dans la recette pour le beurre. Si le mélange est un peu trop sec, il suffit d’ajouter un peu de lait végétal.

Contrairement à l’huile végétale, la purée d’oléagineux parfume la préparation. A noter que la purée d’amande blanche donne un goût d’amande plus prononcé que la purée d’amande complète.

Comment remplacer les produits issus des animaux en cuisine

Et voilà, je crois que nous avons fait le tour de mes alternatives aux produits issus des animaux ! Il suffit de faire un saut à la boutique bio du coin, de changer légèrement ses habitudes et hop, le tour est joué : une alimentation qui se végétalise pour le bien être de tous (je vous rappelle ici quelques très bonnes raisons de manger plus souvent végétarien ou végétalien).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge